Biscuits canneberge & gingembre

S’il y a une chose que j’aime, c’est un bon café avec un biscuit ou dans notre cas de recette, un “Biscotti solo”. Durant mon enfance à Toronto, au Canada, je passais chaque dimanche matin chez ma grand-mère britannique pour prendre un café et un thé, avec un assortiment de gâteaux et de biscuits.

J’ai hérité d’elle mon gout immodéré pour la cuisine au gingembre, en particulier le gingembre confit, et elle m’a transmis sa recette personnelle et délicieuse de biscotti. Les canneberges sont cultivées en abondance au Canada, et dans cette recette, sont mélangées au gingembre sucré et épicé. Voici donc ma recette de biscotti “façon canadienne”.

Ingrédients

J’ai transformé les mesures cup en poids, ça donne des valeurs amusantes …

  • 310 g de farine T65
  • 1 sachet de levure
  • 1 cuillère à café de gingembre rapé
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 240 g de beurre
  • 310 g de sucre
  • 3 oeufs
  • deux tasses à café de gingembre confit en cubes coupés en petits morceaux
  • 1 tasse à café de canneberges séchées

Instructions de préparation

  • Mettre le four en route sur 180°C
  • Dans un grand bol, tamisez ensemble la farine, la levure, le sel et le gingembre moulu.
  • Dans un autre bol, faites fondre le beurre au micro-ondes (ou sur la plaque de cuisson), puis réservez-le pour qu’il refroidisse.
  • Pendant que le beurre refroidit, hacher les canneberges séchées et couper le gingembre confit en dés.
  • Lorsque le beurre est refroidi, ajouter le sucre et trois œufs en fouettant jusqu’à ce que le mélange soit lisse.
  • Ajouter le mélange beurre-sucre dans le grand bol avec la farine et mélanger avec les canneberges et le gingembre jusqu’à ce que la pâte se forme. Diviser la pâte en deux.
  • Avec les mains farinées, sur une plaque à biscuits graissée (antiadhésive), former deux bûches de 35 cm x 10 cm x 1,25 cm.
  • Faites cuire les bûches 25-30 minutes, ou jusqu’à ce que l’extérieur soit légèrement doré et qu’une lame de couteau insérée à l’intérieur en ressorte propre. Retourner à mi-cuisson.
  • Enfin sorter les bûches du four et les mettre sur une planche à découper. Faire des tranches d’1 cm d’épaisseur.
Découper les rondelles de biscuits
  • Abaisser la température du four à 160°C, placer les tranches de biscuit sur la surface et faire cuire de nouveau 25 minutes en retournant les tranches à mi-cuisson.
  • Faites cuire jusqu’à ce que les deux côtés soient légèrement dorés. Retirer du four et laisser refroidir sur une grille.
  • Vous pouvez les conserver dans un récipient étanche pendant trois semaines au maximum (ou les congeler jusqu’à 6 mois).

L’accord mets/vins

En temps que sommelière, je ne peux pas m’empêcher de jouer et de proposer 4 accords possibles …

Selon l’adage, les vins de dessert luxueux et les biscotti sont un duo gagnant. Ce n’est pas pour rien que ce mariage classique fonctionne depuis si longtemps, n’hésitez plus, essayez le !

Pour commencer, LE CLASSIQUE – Selvapiana Vin Santo et Biscotti (Cantucci). Cet ancien procédé d’élaboration du Vin Santo commence par le lent séchage des grappes de raisins de Trebbiano qui de la récolte en septembre jusqu’au pressurage en février vont devenir des raisins secs et se concentrer. Après le pressurage de ces raisins, le moût est mis en barrique pour fermenter lentement. Selvapiana prend un soin particulier à faire vieillir son Vin Santo 100% Trebbiano encore plus longtemps que ne l’exige la DOCG, allant parfois jusqu’à 7 à 8 ans. Ce vieillissement supplémentaire contribue au développement des arômes tertiaires – dont le gingembre – qui font qu’il s’accorde si bien avec ces biscotti.

Alternative – LA SURPRISE – Domaine Rolet Vin de Paille et Biscotti. La Toscane n’est pas la seule région à faire sècher ses raisins durant tous l’automne et l’hiver. Le Jura est une autre région qui le pratique depuis des siècles avec son vin de paille. Ici les raisins sont suspendus ou mis à sécher dans des caissettes de bois. Souvent issus d’un assemblage de Chardonnay, Savagnin et Poulsard, ce vin présente des arômes complexes de cannelle, gingembre, noix de muscade et groseilles séchées … et de là l’accord parfait avec mes biscotti aux canneberges !

1. Selvapiana Vin Santo 2012
2. Rolet Arbois Vin de Paille 2015

Biscotti & café

Etant originaire d’une ville cosmopolite, j’ADORE le café et j’avoue avoir été quelques peu déçue de voir, en venant vivre en France, en 2016, qu’il n’y avait pas de culture de café. Peut être parce que je n’avais pas assez cherché ou parce que la révolution du café est en route, je trouve aujourd’hui, de bons cafés un peu partout, même en plein cœur du Jura. Là, j’ai trouvé exactement ce que je cherchais : du café équitable, biologique, récolté à la main, d’origine unique. Les grains sont expédiés en Europe par bateau et délicatement torréfiés sur place, dans leur boutique. Aujourd’hui située dans la gare de Poligny, j’ai mon fournisseur de café que je suis heureuse de partager avec vous – le Café Clandestin.

Biscotti & thé

Je vis à Sancerre, où j’ai la chance d’acheter tous mes thés dans une charmante boutique qui se consacre à la création de leurs propres mélanges uniques de thé biologique. En cette fin d’année, j’ai testé le Rooibos au gingembre et aux agrumes qui correspond parfaitement à ces biscotti.