Retour de visite de Denavolo: Tour du vignoble avec Giulio Armani – 2020

Travo
Décembre 2020

Quoi de mieux qu’une photo de notre ami Giulio Armani en action dans le vignoble.
Lui, qui cette année, vinifiait sa 40ème vendange !

Tout a commencé en 1980 lorsqu’il a commencé à vinifier à la Stoppa aux cotés de Rafael Pantaleoni, puis avec Elena Pantaleoni, sa fille. Plus récemment, en 2005, Giulio s’est installé sur son domaine Denavolo sur les hauteurs des colli Piacentini pour faire ses vins en plus de son activité d’oenologue à la Stoppa.

Tous ceux qui le connaissent vous le diront : il ne se lasse pas d’être dans ses vignes de la Val Trebbia et c’est là qu’on le sait être le plus heureux …


SOMMAIRE

Dans ce reportage vous pourrez lire plus sur :

  • Mansano 2019 est prêt
  • Dinavolo 2019, un millésime d’exception bientôt mis en bouteille
  • Dinavolo vs Dinavolino
  • Retour su le millésime 2020
  • Vendanges à l’heure
  • Gamme de Vins du domaine
L’homme heureux,
un verre de blanc macéré à la main, dans ses vignes à Denavolo !

Mansano 2019 est prêt 

Une petite dernière vient s’ajouter à la gamme de vins de Denavolo !

Cette cuvée est issue de vignes de Sauvignon blanc plantées en 1989 sur des sols argilo-calcaires.
Cette parcelle est située sur la même colline que Denavolo mais sur le versant arrière. Tout le travail du vignoble est fait sous les conseils de Giulio et les vendanges par l’équipe de Denavolo.

Les vendanges se sont faites au début septembre 2019. Les raisins, vendangés à la main, et éraflés ont fait leur fermentation/macération en cuve inox. Le marc est resté en contact avec le vin jusqu’au début juillet, date du premier soutirage.

La mise en bouteille a été faite le 24 juillet 2020.

Le vin présente un léger perlant.
Au nez, les notes de fleurs, de thiols sont légères et élégantes. En bouche, une attaque fraiche et saline fait place ensuite à des tannins fins mais marqués.

Dinavolo 2019, un millésime d’exception bientôt mis en bouteille !

Comme pour 2017, le millésime 2019 a fait son élevage en fût.

60% du Dinavolo 2019 a été soutiré après un mois de macération pour être entonné en barrique de 500 litres de bois d’acacia, 40% ont continué leur macération jusqu’en mars 2020.
Le vin a été très récemment soutiré et assemblé pour une mise en bouteille prévue fin décembre 2020.

Selon Giulio, c’est probablement le meilleur millésime qu’il ait vinifié depuis son installation. Le passage en bois apporte au vin de la rondeur, de la complexité qui s’équilibre parfaitement avec la fraicheur typique du millésime 2019.
Le vigneron est satisfait :-)

Une petite production que nous nous partagerons …prochainement.

Spring 2020 – just after Budburst in May

Dinavolo vs Dinavolino: rappel

On nous pose souvent la question : Quelle est la différence entre Dinavolo et Dinavolino ?

Alors commençons par le début. Créé en 2005, Denavolo est le nom du domaine, nom lié à la montagne qui entoure le domaine et à ce lieu-dit où sont plantées les vignes de Malvasia di Candia Aromatica, Ortrugo, Marsanne, et d’un vieux cépage local inconnu, sur un sol argilo-calcaire (planté en 1975).  

La première cuvée de Denavolo a été élaborée en 2005 à partir de l’ensemble de la parcelle de 2,5 ha de Débé, située sur un coteau à 350 mètres d’altitude. Giulio a voulu appelé son vin “Dinavolo” pour rappeller qu’elle est liée à son domaine et qu’elle exprimait le terroir de cette localité et ce mont “Denavolo”.

Après plusieurs vendanges et de l’observation, en 2009, Giulio décide de faire un test en séparant en deux la récolte : les raisins du haut du coteau de cette parcelle Débé, et ceux du bas de coteau. Vinifiées de la même manière, issues d’une même parcelle, les deux cuvées étaient très différentes.
Les vignes plantées au sommet de Débé étaient sur un sol mince, produisaient des petites baies peu juteuses, contribuant à un ratio élevé de contact peau/moût. La cuvée “Dinavolo” a évolué et est aujourd’hui élaborée uniquement à partir des raisins de cette sélection parcellaire, c’est la cuvée réserve du domaine, une cuvée concentrée, tannique et apte à la garde.

Et donc en 2009, Dinavolino était né, un vin plus juteux et plus frais moins concentré que Dinavolo.
Le Dinavolino, qui signifie “petit Dinavolo” en italien, il provient toujours de la sélection parcellaire du bas du coteau de Débé, car les vignes plantées en bas de celle-ci se trouvaient sur un sol profond qui produit des baies grosses et juteuses.

L’illustration de Giulio ci-dessous explique cela très simplement.

Dessin de Giulio représentant la parcelle Débé.
Dinavolo est produit à partir des raisins en haut de coteau et Dinavolino est produit à partir des raisins plus juteux situés en bas de coteau. 

Retour sur le millésime 2020

Cette année, les vendanges se sont bien déroulées.
La récolte a été plutôt généreuse et qualitative. Le millésime 2020 devrait permettre la production de l’ensemble des cuvées Catavela, Dinavolino, Dinavolo et Mansano.
C’est un millésime plus concentré que 2019 qui devraient donner des vins complexes et élégants. 

D’une manière générale, l’hiver a été doux, quelques températures négatives aux alentours de -5° en janvier pour les plus froides. Le débourrement s’est fait en mars, date normale pour le domaine. 
Mars et avril ont été plutôt sous le signe du soleil avec un temps beau et chaud. La vigne a eu un développement végétatif rapide durant cette période puis que le premier rognage s’est fin avril (très tôt par rapport aux années de référence).

La floraison précoce en 2020 qui s’est passée dans de bonnes conditions autour du 30 mai.

Les mois de mai et juin ont apporté des pluies et de la chaleur, conditions parfaites pour le développement du Mildiou. Le vignoble était donc sous surveillance accrue.

Toute l’avance de la vigne du printemps s’est largement ralentit durant les mois de juin et juillet qui ont été globalement deux mois frais. Un effeuillage a été réalisé pour laisser les raisins mieux exposés au soleil.

L’été 2020 n’a pas connu de températures au-dessus de 30°, ce qui ne s’était pas vu depuis plus de 15 ans.
La véraison a été tardive et lente, elle a démarré le 31 juillet (date à laquelle elle est normalement terminée).
Le mois d’aout tout en étant un peu plus chaud, a continué à garder des températures fraiches le soir. 

Vue depuis la vallée opposée des différentes parcelles et de leur localisation

Vendanges à l’heure

Elles ont démarré le 27 aout cette année avec le Sauvignon blanc qui servira à produire Mansano. Puis c’est la Marsanne qui a suivi de près sur la parcelle des jeunes vignes de Cassinera le 1er septembre.
Le dernier cépage à être vendangé reste la Malvasia di Candia Aromatica sur Campo Rotonde, qui reste la parcelle plantée la plus en altitude au domaine (entre 500 et 600 mètres). 

Trois semaines de vendanges pour cette année (du 27 aout au 18 septembre) et une récolte de qualité, les premiers vins montrent déjà des vins plus structurés qu’en 2019.
Bonne nouvelle pour les amateurs, il y aura du Dinavolo en 2020 ! 

The Maestro…
… and the harvest helpers

Gamme de Vins du domaine 

Catavela 2019 – Jeunes vignes plantées entre 500 et 600 mètres, cépages de Malvasia di Candia Aromatica, Ortrugo, Marsanne et Trebbiano
Vin léger, avec un nez délicat et une intensité moyenne, notes d’écorces d’orange, de chèvrefeuille. En bouche attaque nette, franche, saline, belle minéralité, le vin fait saliver. Arômes d’abricot, de chèvrefeuille

Dinavolino 2019 – Sélection parcellaire d’une vieille vigne plantée en 1975 à 350 mètres d’altitude, sol profond, cépages de de Malvasia di Candia Aromatica, Ortrugo, Marsanne et un cépage local.
Vin avec une volatile présente au nez et en bouche, légèrement pétillant à l’ouverture. Aromatique classique de cette cuvée : cèdre, d’écorces d’orange amère, pin, résine. Une bouche tannique.

Dinavolo 2018 – Sélection parcellaire d’une vieille vigne plantée en 1975 à 350 mètres d’altitude, sol peu profond enracinement sur roche calcaire. Cépages de de Malvasia di Candia Aromatica, Ortrugo, Marsanne et un cépage local.
Vin avec une volatile présente mais bien intégrée, tannins importants mais fins, aromatique typique de pin des landes, orange amères, cèdre, camphre, belle longueur

Mansano 2019 – Vieilles vignes de Sauvignon Blanc plantées sur des sols argilo calcaire à 350 mètres.
Le vin présente un léger perlant.
Au nez, les notes de fleurs, de thiols sont légères et élégantes. En bouche, une attaque fraiche et saline fait place ensuite à des tannins fins mais marqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Security Code: