Retour de visite du domaine Tunia – 2020

Tour du vignoble avec Chiara et Francesca et dégustation du millésime en cours

Arezzo
Octobre 2020

Les vendanges s’étirent toujours plus au domaine Tunia. Démarrée le 24 aout et ne sont pas encore totalement terminées …

Plusieurs passages permettent la récolte de raisins de différents niveaux de maturité selon la production de bulle ou de vins tranquilles blanc (orange) et rouge.

Ce millésime 2020 s’annonce de belle qualité puisque le domaine n’a pas souffert de l’Oïdium comme ça a pu être le cas en Toscane en général cette année.

Toutes les cuvées pourront être produites … pour notre plus grand plaisir !  


Dans ce reportage vous pourrez lire plus sur :

  • Débourrement très précoce
  • Réduire toujours plus les dosages des traitements cuivre et soufre
  • Remplacement des manquants
  • Des vendanges étalées
  • Un millésime 2020 prometteur
  • Gamme des vins disponibles

Débourrement très précoce

L’hiver n’a été ni très froid ni pluvieux cette année.
De fortes pluies se sont concentées au printemps en avril et mai pour s’arrêter ensuite soudainement.

Le domaine cultive 4 variétés de raisin différentes et le débourrement très rapide et tôt cette année était étalé avec un mois de différence entre le premier, le Vermentino et le dernier le Trebbiano.

Ces pluies ne gênent pas les passages de tracteurs car il y a un couvert végétal permanent et un bon drainage des sols.

Malgré la forte humidité au printemps, le Mildiou n’était pas une menace pour Tunia car le vignoble est bien exposé aux ventes.

La floraison a eu lieu en juin, là encore, on retrouve le décalage d’un moi entre les variétés la plus précoce – le Vermentino et la plus tardive – le Trebbiano. 

Grappe de Vermentino, 1ere semaine d’aout.

Les mois de juillet et août ont été secs avec des températures très élevées. Même pour la Toscane, ces chaleurs sont inhabituelles et plus fréquences ces dernières années avec plusieurs jours à plus de 35 °C.

Les plants en réaction ont bloqué la maturation des raisins. Et ce sont les pluies salvatrices de Septembre qui ont permis de débloquer la situation.

Sangiovese 1ère semaine d’aout
La biodiversité à Tunia : faisan et lièvre en balade dans les vignes

Réduire toujours plus les dosages des traitements cuivre et soufre

Préparation d’un purin de prêle qui sera filtré et ajouté à la solution de traitement de la vigne

Comme tous les ans, Francesca est en perpétuelle réflection pour diminuer ses doses de cuivre ou soufre.
Cette année encore les doses étaient plus faibles que l’an dernier. Pour cela, elle ajoute différentes solutions en même temps que le cuivre et le soufre qui semblent augmenter l’efficacité des traitements.

Presque toutes ces solutions sont faites directement au domaine :

  • la solution hydroalcoolique de propolis d’abeille grâce aux ruches, d’un ami des vigneronnes, installées sur le domaine
  • un macérat de prêle (Equisetum arvense)
  • un macérat d’ortie
  • de la zéolite micronisée, une roche cristalline réduite en une poudre extrêmement fine (particules de 5 microns environ). Cette roche est extrêmement intéressante par sa teneur en silice et son pouvoir d’échange ionique élevé. Francesca l’utilise pour faire une barrière métallique contre les champignon : oidium & mildiou mais aussi les vers de la grappe (eudémis et cochylis). Comme l’application laisse une poudre blanche sur les vignes, cela protège également contre le soleil en réverbérant les rayons. 

Cette année en plus de ces solutions, Francesca a essayé un distillat de bois.

L’ensemble de ces composés sont ajoutés ensemble dans la solution de traitement.


Remplacement des manquants

Après avoir cherché des solutions permettant de replanter efficacement et ne plus subir la gourmandise des chevreuils. Le domaine replante des pieds de 2 ans en pot.
Et les résultats sont positifs !
Cette années les premières jeunes vignes ont été vendangées.

Il reste encore des gourmands parmi les voisins … Evidemment, ce sont toujours les raisins les plus mûrs qui partent en premier 

Des vendanges étalées

Elles ont démarré le 24 aout avec le premier passage dans le Trebbiano pour faire le vin de base de Sottofondo. Ce qui est recherché est l’acidité encore élevée, les raisins sont récoltés avant maturité.

Caisse de Trebbiano rosa

Puis il y a eu dans l’ordre les Vermentino, les Sangiovese pour le Contrappunto puis ceux pour Chiassobuio.
Cette année, chose exceptionnelle, les Cabernet Sauvignon ont été vendangés en même temps que les Sangiovese.
Puis enfin les Trebbiano qui composent Chiarofiore.

Les vendanges ne sont toutefois pas terminées puisque le domaine récoltera bientôt les Trebbiano botrytisés pour Chiarofiore.

Octobre a été pluvieux mais le temps annoncé est beau et chaud (20°C).  Pour Chiara et Francesca, c’est parfait pour les dernières vendanges !

Un millésime 2020 prometteur

Francesca est confiante quant à la qualité des raisins, les vendanges se sont bien passées et les maturités étaient abouties et les raisins sains.

Tunia est un domaine qui vinifie sur plusieurs années, les vins sont de garde et il est difficile de se prononcer sur le style du millésime à cette période de l’année … nous allons les oublier pour les déguster plus tard;

Gamme des vins disponibles

Sottofondo 2019 – Bulle – 100% Trebbiano, méthode traditionnelle avec une prise de mousse en février à partir du moût de Passatempo
La couleur est ambrée car une partie du mout est issu de macération pelliculaire de plusieurs mois. Au nez on trouve des notes de cèdre, d’écorce d’orange amère, de pomme. En bouche, une grande fraicheur et salinité et des notes d’agrumes. 
La bulle très fine.

Chiarofiore 2015 – 85% Trebbiano issu de 3 stades de maturité différents et 15% Vermentino.
Couleur ambrée, Un nez qui rappelle le clou de girofle, le pin, le cèdre, les écorces d’orange amère. L’attaque est franche, riche en tannins fins avec une belle longueur. 

Contrappunto 2018 – 50% Cabernet sauvignon en pressurage direct et 50% Sangiovese
Un vin éclatant, très aromatique sur les fruits rouges tels que la fraise, la framboise, les groseilles. Un bouche juteuse, fraiche et sapide. Beaucoup de souplesse.

Chiassobuio 2011 – 100% Sangiosese
Couleur légèrement tuilée sur les bords du verre, nez réduit à l’ouverture peu nécessité un carafage.
Aromatique de prune, de cerise, d’airelle, vinaigre balsamique et de sous-bois. Une bouche structurée avec des tannins fins et soyeux.

Cantomoro 2010 – 100% Cabernet Sauvignon
Couleur intense rouge grenat, nez complexe avec des notes de caramel, de myrtilles, de poivres blancs, rhubarbe. La bouche est suave et très longue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Security Code: