Domaine Rolet – Jura reportage 2019

June 19, 2019

Bonjour!

Nos visites dans les vignobles se poursuivent avec aujourd’hui, celle du Domaine Rolet, géré depuis juin 2018 par Cédric Ducoté.

De nombreux projets sont à l’ordre du jour cette année. Des essais de gestion du vignoble selon les principes de l’agriculture biologique ont commencé sur les premières parcelles cette année, un nouveau pressoir supplémentaire a été acheté, et des tables de tri ont été installées pour sélectionner les raisins à leur arrivée à la cave.

Lors de notre visite, nous avons fait le tour des parcelles et avons pu constater les dégâts causés par le gel de mai. Nous avons également dégusté les vins blancs et rosés 2018 fraîchement mis en bouteille, ainsi que les rouges encore en fût et en inox.

Merci à tous pour votre soutien et votre fidélité !  Nous sommes ravis des développements récemment mis en œuvre au domaine Rolet, qui complètent le travail qualitatif que la famille Rolet avait mis en place.


Dans ce reportage vous trouverez

  • Retour sur les climatologies de l’hiver 2018 et le printemps 2019 dans le Jura
  • Travaux dans le vignoble
  • Présentation de l’équipe : Cédric, Jocelyn & Louis
  • Notes de dégustation du millésime 2018

Burning hay bales in the morning to create a smoke screen to block the sun’s strong rays

 

Retour sur la climatologie de l’hiver dernier et de ce

L’hiver a été plutôt sec, mais de fortes pluies au début de l’année 2019 ont mis fin au stress hydrique de l’hiver et ont permis de reconstituer les nappes phréatiques.

Dès février, les températures ont été estivales et les vignes ont bourgeonné tôt pour la saison. Mais la nature a retrouvé son habituel chemin tempéré suite au refroidissement de fin mars qui a duré jusqu’au début du mois de mai.

Ainsi, alors que le développement végétatif était parti pour avoir une grande avance, la vigne a actuellement environ deux semaines de retard sur un millésime typique.

Le Jura a subi deux épisodes de gel. Le premier : les 13 et 14 avril avec des températures descendant à -5°C mais sans forte humidité. Puis plus sérieusement les 5 et 6 mai avec des températures moins froides (-1°C) mais beaucoup d’humidité.

Toute l’équipe du Domaine Rolet s’est préparée et s’est levée au milieu de la nuit pour allumer des feux de paille avant le lever du soleil afin de créer un écran de fumée.  Ceci afin de protéger les bourgeons recouverts de glace et les premières feuilles de l’effet grossissant des premiers rayons du soleil, qui pourraient les brûler s’ils n’étaient pas protégés.

Les zones les plus touchées ont été 10 ha sur la partie basse de les parcelles « Chagnon » sur la commune de Montigny les Arsures et « Montesserin » autour d’Arbois, grillant près de 20% du total des vignes Rolet. Les vignobles du sud des Côtes du Jura ont été moins touchés, car les températures n’ont pas chuté aussi bas.  D’un point de vue général, sur Arbois, les vignerons ont perdu près de 50 % de leur production.

Frosty mornings in May

Following Cédric and Jocelyn through the plots under organic conversion

 

Essai en culture biologique et limitation du compactage des sols

En ce moment, 8 ha à Arbois, juste à côté de la cave, est en essaie de culture biologique. La certification mettra du temps, il faut avancer par étape, mais c’est la prochaine étape pour le domaine Rolet.

Depuis toujours, le Domaine a été très attentif au compactage des sols dans le Jura.  Contrairement à la Bourgogne, où les sols sont majoritairement composés de calcaire et d’argile, les sols du Jura sont de nature marneuse avec une forte proportion en argile et moins de calcaire (sauf sur les hauteur).

C’est sur cette argile que prospèrent nos cépages indigènes – Trousseau, Poulsard et Savagnin.  C’est pourquoi, dans les années 1970, Rolet avait planté ses vignes en 5 rangs, arrachant le 6ème, le transformant en bande enherbée sur laquelle passent les tracteurs afin de ne pas tasser le sol dans les rangs de vigne.

Le domaine pratique toujours cette technique de gestion intelligente du vignoble, qui a depuis été adoptée par les producteurs voisins.  Le domaine a également récemment investi dans un tracteur léger Solis dédié à ces passages dans les vignes afin de minimiser l’impact lors des traitements.

Baby-blue Solis mini-tractor in the distance doing soil work


Léquipe : Cédric Ducoté, le directeur du domaine

Depuis l’arrivée du Cédric il y a un peu plus d’un an, le Domaine a connu une transition en douceur.

L’été dernier, il a repris les rênes de la famille Rolet et a mené la cave jusqu’au millésime 2018 qui, de l’avis général, a été une récolte historique comme personne n’en avait jamais vue, tant en quantité qu’en qualité.

Oenologue de formation, Cédric a immédiatement apporté des changements pour améliorer l’efficacité de la récolte.  Pour le mois de septembre 2018, la cave s’est dotée de nouveaux équipements pour améliorer la qualité de la réception des raisins : une table de tri, des petites cuves en inox pour vinifier en petits volumes et un second pressoir.  Les deux pressoirs sont maintenant installés côte à côte avec une passerelle entre les deux afin de permettre un pressurage efficace des raisins récoltés à la main, dès leur arrivée à la cave.

Dans tous les domaines, Cédric s’engage à développer tout le potentiel du Domaine Rolet et à continuer à produire des vins de caractère et typés du Jura.

General Director Cédric Ducoté


Présentation de léquipe :  Jocelyn Brocard, Chef de Cave

Aujourd’hui, l’équipe de la cave reste la même, mais elle est maintenant rejointe par Jocelyn, ancien œnologue en chef du Laboratoire départemental d’analyse du Jura, à Lons-le-Saunier.

Lorsqu’il n’était pas au laboratoire avec son équipe de techniciens, d’échantillonneurs et d’œnologues, évaluant la production de presque tous les domaines, Jocelyn passait son temps sur le terrain à consulter de nombreux domaines, et surtout pour le Vin Jaune. Il prend le pouls de ce qui se passe dans chaque domaine du Jura depuis plus de 10 ans. Cette connaissance est inestimable pour l’évolution du Domaine Rolet.

Depuis son arrivée, la cave a systématisé la fermentation avec des levures indigènes, des dosages plus faibles dans les crémants, et des dosages plus faibles en SO2 tout au long de la vinification.  Les résultats peuvent déjà être dégustés dans les années 2018, et certains d’entre eux sont déjà en bouteille : Naturé et Rosé des Beaux Jours.

Chef de Cave Jocelyn Broncard in the Cellar


Présentation de léquipe : Louis Morel, Chef de Culture

Travaillant avec Bernard Rolet depuis 2017, Louis Morel a repris le poste de Chef de Culture du Domaine dans les vignes.

Comme Jocelyn, Louis a une longue histoire dans le Jura, et a fait partie intégrante de l’équipe lors des deux derniers épisodes de gel de la saison en avril et mai derniers.

Il a travaillé avec Cédric Ducoté pour lancer le processus de conversion biologique des vignes et le travail de replantation (nouvelle parcelle et co-plantation dans les vignes existentes) à partir de vignes issues de sélection massale.

Ces replantations se feront par rotation afin de renouveler le vignoble tout en conservant une proportion de vieilles vignes. Après la première phase d’arrachage à lautomne 2018, les parcelles ont été laissées en jachère et les sols analysés afin de définir les variétés les plus adaptées quil faudra replanter.

Ces vignes seront plantées au printemps 2020 après une année de repos. Les variétés choisies sont le Poulsard (issues de sélection massale), le Savagnin et le Chardonnay.

Louis Morel : Chef de Culture in the vineyards

 


Millésimes 2018
Le millésime a été marqué par beaucoup d’humidité, l’été a été chaud et peu venteux, une exception pour la région !
Dès les premières dégustations, les vins de 2018 sont très frais, et très gourmands.  Ils ont un millésime équilibré et aromatique, avec des fruits juteux et mûrs.

Rosé Cuvée des Beaux Jours 2018

L’un des vins les plus uniques de la région est le rosé à base de Poulsard (saignée). Ce vin a des arômes de petites baies sauvages et de groseilles rouges, qui finissent en bouche juteux et frais.
 

 

Naturé 2018

100% Savagnin qui est complété sans aucune vinification oxydative.  Le nez présente des notes florales, avec de la pêche et de la poire.  Le vin est frais et fruité en bouche avec des agrumes jaunes croquants.
 

 

Rolet’s cave of Back-Vintages – The Treasure Chest

L’un des projets hérités de Rolet était le développement de leur cave à magnum vintage.  La cave dispose d’une bibliothèque de vins tous mis en bouteille dans le Jura-Magnums datant du début des années 1980.  Ces vins spéciaux ont profité du vieillissement du temps où beaucoup ne pouvaient pas se permettre de faire vieillir leurs propres vins dans la cave et n’avaient pas la place nécessaire pour le faire.  *Ces vins sont disponibles à la vente*.
 

A selection from the vintage magnum treasures in Rolet’s cave

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Security Code: