Figuière – Présentation de la gamme « Méditerranée »

Figuière : un lancement ensoleillé en 2020

9 mars 2020, Provence

L’année 2019 aura certainement été mémorable pour la famille Combard, puisqu’elle a célébré une récolte extraordinaire en 2019, qu’elle a réussi l’ouverture de son restaurant l’Assiette, au coeur du domaine et qu’elle a finalisé l’achat de 34 hectares de vignes supplémentaires avec l’acquisition du Château Barbeiranne.

L’année 2020 marque un nouveau départ avec le changement de nom de la gamme des IGP « Saint André », désormais rebaptisé Méditerranée.  Ce nouvel étiquetage chic sera accompagné d’un lancement de marque  avec des affiches amusantes imaginant les bouteilles de Méditerranée vous accompagnant à la mer, ou vous rejoignant sur la plage.  

Avec l’acquisition du Château Barbeiranne et ses 34 ha de vignes plantées, Figuière a pu utiliser ces raisins pour la récolte 2019.  Ainsi, la gamme Signature AOC Côtes-de-Provence, typiquement assemblée avec des raisins de la propriété et de négoce sur pied devient une gamme 100% domaine en 2019. Les vins sont issus des raisins de la propriété de Figuière à La Londe et des raisins de la nouvelle acquisition à Pignans.  La conversion à l’agriculture biologique a tout de suite été lancé et sera certifiée avec le millésime 2022.

Après un lancement réussi sur les salons de début d’année, Millésime bio et Vinexpo, les vins sont maintenant en bouteille et disponibles.


Mise en scène des bouteilles Méditerranée

Travail dans le vignoble depuis la fin 2019 

Après un millésime 2019 presque parfait, l’automne et l’hiver sont deux saisons importantes pour le repos des vignes et permettre au vignoble de produire les raisins de l’année suivante.

Durant ces derniers mois, le travail au vignoble reste important. Il faut s’occuper à la fois des sols et des pieds de vigne.

Pour les sols, dès l’automne, un compost a été épandu et des semis ont été faits entre les rangs avec des légumineuses et des graminées. Ces travaux sur des sols schisteux sont indispensables pour pallier à la forte minéralité naturelle de cette nature de sol schisteuse et pour les enrichir en matière organique.
Avec le recul, François Combard mesure tous les effets bénéfiques de ces travaux année après année :

  • Le pH des sols augmente. Le pH le plus bas que le domaine a mesuré il y a quelques années était de 5,5. Il est aujourd’hui de 6,5. C’est une évolution qui s’est faite depuis les 15 dernières années.
  • L’épaisseur de ce sol riche augmente lui aussi, grâce à l’humus produit par les apports en matière organique et par les lombrics et nématodes. Il faut savoir qu’un volume de matière organique équivaut à 6 volumes de rétention d’eau. Dans ces régions chaudes et sèches ce pouvoir de rétention d’eau est capital.
  • Il y a plus d’oxygène dans cette partie du sol et donc plus de place pour la mycorhization des racines. Cette mycorhization qui est une symbiose entre des champignons et les racines permet d’augmenter la surface d’échange entre la plante et le sol et donc une meilleure alimentation en eau et en nutriments.

Tous les ans, des pieds de vigne disparaissent en raison de maladie et de leur âge avancé ou autre. On renouvelle environ 4% de pieds tous les ans.
Au domaine, les vignes trop vieilles ont été arrachées puis mises au repos en vue d’une replantation l’année suivante.

Enfin, comme tous les ans à cette même période, les équipes de Figuière ont reconstruit les palissages et démarré la taille des vignes. Avec cette année, 34 hectares supplémentaires à tailler à Pignans au Château Barbeiranne.

Photo 1 et 2 : Janvier 2020, la saison de la taille

Bilan sur la lutte avec les auxilliaires de la vigne.

Suite à l’invasion des pyrales venues d’Afrique du Nord lors des vendanges 2018, François Combard avait réfléchi à une parade naturelle, cherchant des prédateurs à ces chenilles et papillons.
Le choix d’installer à la fois des nichoirs à chauves-souris permettaient de combattre les papillons nocturnes quant aux nichoirs à mésanges (insectivores), ils permettaient de combattre les chenilles. 

Les nichoirs à chauve-souris se peuplent et une population s’installe peu à peu au vignoble, loin des habitations.
Les mésanges sont elles plus lentes à s’installer. Une des raisons semblent provenir du manque d’eau. Aussi d’ici quelques mois, des petits réservoirs seront posés au coeur du vignoble pour aider les oiseaux à une meilleure acclimatation.

2019 a toutefois montré une quantité beaucoup plus faible de ces pyrales et le vignoble n’a pas souffert de perte comme en 2018.

Photo 1: Les sarments de vigne sont broyés et utilisés comme engrais naturel entre les rangs
Photo 2: Les marguerites 

Nouveautés 2019

Nous en parlions au début de ce courrier, les IGP porteront les couleurs de la Méditerranée.

La gamme Signature bénéficiera elle, de raisin 100% domaine. C’était un souhait de la famille Combard depuis quelques années, c’est depuis le millésime 2019 réalisable : les raisins achetés sur pied auparavant à la manière bourguignonne sont remplacés par les raisins du Chateau Barbeiranne qui appartient à Figuière depuis l’année dernière.

Cette acquisition est l’assurance pour la famille Combard de :

  • s’affranchir du négoce et gagner en autonomie avec maintenant 3 gammes 100% raisins de domaine. 
  • C’est aussi un gain en qualité. Les raisins de Barbeiranne exprime un terroir différent et complémentaire de celui de La Londe. A Pignans les sols sont argilo-calcaires et les vins donnent des vins plus fruités et structurés. L’assemblage avec les raisins de La Londe est harmonieuse et complexe. 
  • Evidemment, pour Figuière « La Nature est un luxe ». Au château Barbeiranne les 34 hectares de vigne attenants seront conduit selon les principes de la culture biologique comme c’est le cas à Figuière depuis … 1979 ! Il faudra attendre 3 ans pour que le vignoble soit certifié, ce qui nous amène à 2022.

Si vous voulez lire plus d’information sur cette nouvelle acquisition, vous pouvez cliquer ici.

Château Barbeiranne situé sur la commune de Pignans (Côtes-de-Provence), entre Pierrefeu et Le Luc face au massif des Maures.

Millésime 2019

Les millésimes 2019 sont prêts et en bouteilles sur l’ensemble de la gamme depuis les bouteilles jusqu’au Mathusalem !

Globalement 2019 est un millésime avec plus de puissance que 2018, on note dans les cuvées de blanc et rosé plus de gras et rondeur qui laisse en bouche un volume agréable.
Les arômes sont francs et intenses.

Rappelons que 2019 correspond à un petit rendement pour les blancs puisqu’on atteignait tout juste les 35 hl/ha.

Pour les cuvées de rouge, les Mourvèdres assurent en finesse, les couleurs étaient claires cette année s’approchant presque de celles de Pinot noir. Pour les Syrah, c’est l’inverse, ce millésime est tout en relief avec des tannins concentrés.
Comme le dit Damien Pagès, maître de chai du domaine, « entre relief et dentelles comme à Montmirail ! ».


Gamme des vins disponibles

Méditerranée : IGP Méditerranée

Blanc 2019: 100% Vermentino (Rolle) – Notes d’agrume, citron, de jasmin étoilé et de foin. Un vin juteux, avec une finale légèrement saline, parfait pour vos apéritifs.

Rosé 2019 : notes de groseilles rouges, de pastèque et de petites baies rouges juteuses. On retrouve ces notes en bouche, la finale est soyeuse.

Rouge: Notes de mûres et de myrtilles, en bouche on retrouve des notes de cassis et violettes.


Signature : Côtes-de-Provence

Valerie 2019 Blanc: Un vin frais ! Au nez, explosion de citron, de mélisse et d’herbe fraîche.  En bouche on retrouve des notes de banane verte et de melon, de miel, avec des zestes de citron en finale.

Magali 2019 Rosé: Le nez est intense avec des notes de rempli de rose séchées, de poivre rose, de pastèque et de basilic.  La bouche est croquante avec une jolie finale florale.  

François 2018: Au nez, on retrouve des prunes noires, des notes animales et de cuir.  La bouche est très savoureuse, et les tanins sont suffisamment structurés pour s’accorder avec des viandes rouges grillées au barbecue.


Première : Côtes-de-Provence Certifié Bio

Blanc 2019 : Au nez, des amandes écrasées, du jasmin blanc et l’estragon se mêlent du citron Meyer.  Ses notes se retrouvent en première bouche, complétées par des saveurs d’ananas séché et de foin.

Rosé 2019 : Le nez est riche en épices et en fruits : poivre rose, abricot, pêches blanches et fraise à peine mûre.  La bouche est soyeuse avec une texture ample et des notes de framboises acidulées.

Rouge 2017 : Notes de cigare, de cacao et une pointe de menthe sont présents au nez.  La bouche est épicée par le poivre noir et le cèdre fumé, avec des tanins parfaits pour les viandes rouges grillées.


Confidentielle : Côtes-de-Provence La Londe Certifié Bio

Blanc 2019 : Le nez est très tropical avec de la mangue séchée et de la vanille bourbon parfumée.  La bouche a des saveurs d’ananas et de crème fraîche, avec une touche épicée de fève tonka.

Rosé 2019 : Des pêches jaunes charnues et des fraises rouges juteuses parfument ce vin. Les mêmes fruits continuent en bouche, mais des notes de garrigue et de zeste de pamplemousse rose suivent. Le palais est plus riche, avec une texture, une minéralité et une belle acidité rafraîchissante. C’est un vin gourmand, idéal pour accompagner des plats ou pour vieillir !

Rouge 2017 : Le nez rappelle la tarte aux myrtilles, il est riche en arômes de prunes et mûres. La bouche se poursuit avec du cassis et de la gousse de vanille, et des tannins magnifiquement intégrés.  Se mariera parfaitement avec de l’agneau rôti.


Atmosphère 2018 : Methode Traditionnelle Certifié Bio

Dégustation : La bouche est fraîche et croquante, avec des écorces de pamplemousse rose et blanc, ce qui donne une touche de piquant au bouquet. En bouche, on retrouve plus d’écorces d’agrumes – citrons vert et jaune – à quoi se marient des arômes de fraises et de framboises qui donnent à ce vin toute sa vivacité !


Les éditions limitées de Figuière

Figure #2 – Les Expérimentales
Cette gamme artistique continue de s’étendre avec la sortie de la figure n°2.  Mélange de Mourvèdre et de Syrah, ce vin sans soufre ajouté est un pur fruit qui harmonise les qualités réductrices de la Syrah avec les tanins fins du Mourvèdre, tous deux cultivés sur les sols schisteux de La Londe.

Les raisins sont égrappés, refroidis puis fermentés en cuve inox pendant 20 jours.  La Syrah et le Mourvèdre sont vinifiés séparément, puis assemblés après une période de vieillissement de 4 mois. Ce vin a été mis en bouteille en février 2020.

Notes de dégustation : Nez floral violettes et de myrtilles écrasées, un fruité pur et intense de cassis et mûres suit en bouche, réhaussé par des notes de vanille.


Pionnière 2018 – rosé de gastronomie
Depuis sa mise en bouteille en octobre, le vin Pionnière 2018 n’a cessé de se complexifier.
Assemblage de 60% de Mourvèdre et 40% de Grenache, ce rosé a été élevé pendant 9 mois en fûts de chêne de 2 à 5 ans.  
La famille Combard a souhaité avec cette cuvée montrer que l’on peut produire des vins rosés de garde. et s’affranchir de boire le rosé du dernier millésime.

Notes de dégustation : Déguster ce vin à l’aveugle dans un verre noir le placerait facilement parmi les vins blancs.  L’intégration du bois est équilibrée et donne de la texture au vin, des notes de fraise et de pêche blanche ressortent en bouche, la texture est très soyeuse.


Re-Opening of Figuière’s seasonal restaurant : l’Assiette

Réouverture de l’Assiette, restaurant saisonnier au coeur du domaine Figuière

L’un des projets lancés à l’été 2019 a connu un tel succès qu’ils ont décidé de rouvrir bien plus tôt cette année !  Le restaurant saisonnier l’Assiette, situé au cœur du Domaine, a ouvert ses portes le 4 mars 2020 !   

Dirigé par le chef Sébastien Liégeard, membre de la famille Combard, le restaurant propose des petites assiettes de tapas à partager !  Les ingrédients de la carte sont locaux et les plats ont un thème régional utilisant de nombreuses recettes et saveurs propres à la Provence.  Et l’huile d’olive de la propriété de la Figuière est souvent présente sur la carte !

Dîner ici, c’est une belle façon de découvrir les accords mets et vins avec toute la gamme des vins de la Figuière !  Si vous êtes dans la région, c’est une expérience gastronomique délicieusement authentique à ne pas manquer.

Vue depuis la terrasse de l’Assiette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Security Code: