Batard Langelier : Muscadet Millésime 2019 en cours…

Millésime 2019 en cours

Maisdon-sur-Sèvre
15 Oct, 2019

Les vendanges sont terminées au domaine Batard Langelier.

Le domaine a repris un rythme plus serein,  les cuves sont pleines et les fermentations alcooliques terminées.

Les vins sont sur lie et continuent leur élevage avec un batônnage par semaine. 

Photo ci-dessus : Jérémie devant le plantier de sa parcelle en Cru Monnière Saint Fiacre
Il y a un an : même photo prise durant l’été 2018 avant plantation

Retour sur la climatologie depuis l’hiver dernier
Généralité de la région du Muscadet Sèvre et Maine

Le millésime était annoncé comme un millésime précoce. En effet, l’hiver doux a entrainé un débourrement tôt dans la saison. Il a très vite été ralenti par les deux gelées fin avril et début mai.
Le froid s’est installé durant tout le mois de mai et début juin, la vigne ne se développait pas, tout était au ralenti.
A partir de la mi-juin, les chaleurs sont arrivées, un peu brutalement avec un épisode caniculaire fin juin.
Pour la vigne, c’était comme le signal de départ et le développement végétatif est reparti très rapidement. Il y a eu cette année une très grande production de sarments, de feuilles et de raisins.

Deux vagues de chaleur ont ensuite suivi fin juillet puis fin aout, représentant deux nouvelles difficultés pour les vignes qui ont manqué d’eau.

Photo des vignes prise le 29 avril

Situation pour le domaine Batard Langelier

Le vignoble de Jérémie est tardif et situé sur les hauts des coteaux.
Qu’il soit tardif a minimisé les pertes des bourgeons lors des deux épisodes de gelée car la sortie avait été moins grande.
Le fait d’avoir le vignoble sur les coteaux, expose les vignes au vent qui empêche la stagnation du froid lors des gelées et sèche les feuillages et fruits après les pluies.

Il y n’a donc pas eu de perte durant le printemps sur le domaine Batard Langelier.

Le millésime 2019 a été productif et Jérémie a fait plusieurs vendanges en vert pour diminuer les rendements et favoriser une production de raisins concentrés.
Ces vendanges en vert ont été faites sur toutes les parcelles où les vignes montraient des signes de faiblesse durant les canicules d’été. Réduire la charge en raisin permet à la vigne de mieux répartir l’énergie de développement sur moins de fruits.

Une parcelle nouvellement plantée en 2018 a été particulièrement suivie. Les premières années sont importantes pour que la vigne s’enracine bien. Il ne faut pas qu’elle s’épuise trop ni ne produise trop. Pour ces 70 ares plantées sur l’aire d’appellation du Cru Monnières st Fiacre, la taille a été courte et les vendanges en vert drastiques.

Les vendanges se sont déroulées du 9 au 18 septembre

Développement végétatif important avec la reprise du beau temps mi-juin
Vendanges en vert pour soulager les vignes souffrant trop des chaleurs d’été

Nouveaux projets de Jérémie

Deux crus viennent compléter la gamme de vin produit par le Domaine Batard Langelier

0,50 ha sur l’appellation Chateau Thébaud.
Les vignes surplombent une falaises granitique, les sols sont peu épais. Le Melon de Bourgogne donne souvent des vins très élégants.

0,70 ha sur l’appellation Monnières Saint Fiacre nouvellement plantés puis 1ha20 prévu en plantation l’hiver prochain.
Nous sommes ici sur la rive gauche de la Sèvre. La parcelle est en haut de coteau en pente douce. Les sols sont sablo-limoneux issus de la dégradation des gneiss. Les Muscadets y sont habituellement plus charnus. 

Ces vignes sont déjà en appellation biologique certifiées et complètent parfaitement les terroirs du domaine Batard Langelier : les vignes sont plantées sur des sols de gneiss, de grabbro, de granit et de sables produisant aujourd’hui 4 Muscadets très différents.

70 ares plantés en Cru Monnières Saint Fiacre sur sol limoneux sableux, moyennement profonds


Photo: Parcelle on the Cru Chateau Thébaud, soil not very deep on solid granite

En cave

Les vinifications sont terminées, elles ont été régulières pour l’ensemble de la cuverie.
Les jus sont prometteurs avec pour certaines cuves déjà une belle expression aromatique typique avec des notes d’agrumes (citron, citron vert) et salines.

Pour ensemencer ses cuves Jérémie prépare des pieds de cuve avec 50 litres de vin qu’il prélève sur chaque cuve et qu’il met chez sa grand mère où il fait toujours plus chaud. Les fermentations se déclenchent d’elles même sur ces petits volumes. Après quelques jours, lorsque ces prélèvements de 50 litres ont bien avancé dans leurs fermentations et que la population levurienne indigène est élevée, Jérémie les verse dans chacune des cuves correspondantes.
Les fermentations en cuve enterrées sont alors régulières et totales.

Nouvelle cuvée à venir : Bulles !

Belle nouvelle, les bulles arrivent au Domaine Batard Langelier ! Jérémie a quelques pieds de Folle Blanche autre cépage local de la région et délaissé en raison de sa sensibilité à la pourriture en fin de maturité.
C’est cependant, un cépage très intéressant pour son acidité et sa faible tendance à produire des sucres. Les mouts sont vendangés entre 8 et 10° ce qui en fait un cépage parfait pour un vin de base.

Jérémie a produit cette année un vin de base avec une large proportion de Folle Blanche et un peu de Melon de Bourgogne. Le vin est sur lies fines pour arrondir son acidité et développer des arômes plus intenses avant de faire sa prise de mousse.
En dégustation, les notes aromatiques sont très délicates sur le citron vert et l’aubépine, le vin a une attaque très franche grâce à l’acidité naturelle du cépage.

Cela augure une bulle de très belle qualité que nous avons hâte de déguster d’ici quelques mois.

Vins actuellement disponibles au domaine

Polaris 2018 – jeunes vignes plantées sur des sols profonds d’arène métamorphique 
Vin très frais. En bouche combinaison subtile d’arômes floraux et de fruits blancs (pêche, poire), et de melon. Vin précis, simple et sec.

Didascalie 2017 – vignes plantées sur des sols riche en Gabbro
Attaque très franche, l’aromatique assez intense, mêle les agrumes (citron, citron vert) et les notes salines. Finale légèrement amère en finale très agréable. 

Metaphore 2018 – vignes plantées sur des sols de gneiss dans le Clos St Vincent
Attaque souple, l’aromatique tend plus sur les fruits jaunes très mûrs (nectarine, pêche), bouche avec quelques sucres résiduels.

Oxymore 2016 – Vignes plantées sur des sols peu profonds (10 -15 cm) sur roche mère de Gabbro
Attaque souple, bouche ronde avec une texture soyeuse. Vin élevé sur lies fines durant deux ans, permettant le développement de notes de pains grillés, de noisette qui viennent s’ajouter à la poire, le jasmin, les agrumes, salinité agréable. Belle longueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Security Code: