Domaine Batard Langelier – Muscadet Sèvre et Maine: Millésime 2018

Retour de vignoble …

Domaine Batard Langelier
Muscadet

Dans ce reportage vous pourrez trouver :

  • Des informations sur l’année 2018 au vignoble
  • Les plantations nouvellement faites au domaine Batard Langelier
  • Le travail des sols selon les pratiques biologiques
  • Dégustation des millésimes 2017 en cuve
  • Notes de dégustation des vins actuellement disponibles

L’équipe au vignoble : Pascal Batard, Claire Langelier & Jérémie Batard

 

Muscadet Sèvre et Maine

Domaine Batard Langelier
11 Juillet 2018

L’été est un excellent moment pour visiter les domaines, discuter avec nos vignerons à propos de leur domaine, des vignes et des nouveautés à venir. Ainsi démarre notre série des « Retours de vignoble » avec notre première visite dans le Muscadet.

La dernière fois, en Novembre 2017, nous vous présentions le domaine Batard Langelier, nouveau domaine à faire partie de la famille Genuine Wines et marquait le début d’une très belle collaboration que nous sommes heureuses de partager avec vous.

Ce reportage présente de belles nouvelles, notamment celle d’un millésime 2018 prometteur.
Le soleil s’est enfin mis à briller avec force et s’alliant avec les vents de l’Atlantique, pour sécher les vignes et stopper la menace de mildiou installée depuis les pluies de mai et juin.
Si la saison se profile ainsi, le domaine devrait récolter une vendange abondante avec un démarrage autour du 5 septembre soit 10 jours plus tôt que la normale.

   

Photo 1: Galets roulés aidant au bon drainage de la parcelle du Moulin de la Gustaie dans le Clos St Vincent (d’où le vin Métaphore est issu), qui fait partie du Cru Monnières St Fiacre.
Photo 2: Fraicheur maintenue à faible profondeur, reliquat des pluies de printemps.

 

Plantation pour la génération future

Une des très bonnes nouvelles à partager avec vous est la plantation de 1,2 Ha dans la parcelle du Clos St Vincent. Cette parcelle est située dans l’aire d’appellation de Monnières St Fiacre. Les raisins produisent le vin Métaphore.
Le vignoble de ce cru est en majorité un vignoble de coteaux étendus sur la rive gauche de la Sèvre, on y retrouve souvent des vestiges d’anciens moulins à vent. Les sols sont logiquement assez pentus, de texture plutôt fine et limono-sableuse, mais drainant et de profondeur moyenne. Les sables sont issus de la décomposition des gneiss.
Il y aura de nouveau 1 ha en plantation au printemps prochain.

Cela a pris 10 jours à Jérémie pour préparer la parcelle, mettre les piquets et avec l’aide d’une équipe d’ouvriers 2 jours de plus pour planter les vignes de Melon de Bourgogne.

Le travail était compliqué par les fortes pluies printanières. Le sol était tellement humide qu’il était impossible de passer avec un tracteur. Heureusement, les pluies ont cessé et les sols se sont asséché, tout en maintenant une humidité parfaite pour aider au bon développement de ces nouvelles plantations.
Qui malheureusement … profite aussi aux mauvaises herbes !

 

Piochage à la main des mauvaises herbes dans le nouveau plantier de 1,2 ha. Ancien moulin en arrière plan.

 

Emplacement de la plantations prévue au printemps 2019 sur la parcelle du Moulin de la Gustaie dans le Clos St Vincent

Lutte biologique contre le Mildiou

Les pluies de printemps ont été sans répit dans la région du Muscadet cette année. En culture biologique, seuls les traitements de surface sont applicables, et ceux à base de cuivre sont organisés avant les pluies pour protéger la vigne du Mildiou.

Après le passage de la tempête, les vignerons doivent attendre que le sol soit suffisamment sec pour évaluer d’abord les dommages, puis prier pour avoir du soleil et du vent ! Heureusement, le Muscadet est situé à 50 km de l’Atlantique et les vents viennent souvent juste à temps.

Cette année, un petit pourcentage de feuilles a été touché par le mildiou, donnant aux feuilles des plages décolorées jaune/orange d’aspect huileux. Ironiquement, c’est aussi une huile essentielle à base d’écorces d’orange que les vignerons bio (y compris Jérémie) appliquent pour contrer la menace des moisissures dans les vignes après les pluies. Cela agit à la fois comme un produit « asséchant » pour les feuilles, et comme un antiseptique tuant les spores de mildiou restantes.

La certification biologique complète du domaine est prévue pour 2020.

 

   

Photo 1: Mildiou sur feuilles supérieures – effet dit tâche d’huile
Photo 2: Capsules de phéromones – système de confusion sexuelle pour lutter sans insecticide contre les vers de la grappe.

Taille spécifique de la région : le Guyot Nantais

Trois têtes valent mieux qu’une ! Dans le Muscadet, les vignes sont taillées selon un guyot dit-nantais, spécifique et particulier à la région : il y a 1 baguette et 2 coursons répartis sur 2 des 3 têtes.

Chaque printemps, deux « têtes » sont maintenues avec deux têtes chacune, la troisième tête ayant déjà été sélectionnée l’année précédente comme la vigne qui portera le fruit. Il s’agit d’une sorte d’assurance contre le gel possible au printemps, pour garantir alors un choix plus grand de baguettes dédiées aux fruits.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, cette stratégie a fonctionné en ABONDANCE cette année. Jérémie a confirmé n’avoir jamais vu une telle générosité de fruits.
Jérémie prévoit des vendanges en vert importantes car il veut garder un rendement suffisamment faible pour assurer une qualité et concentration des raisins.

La taille des grappes de raisins sont presque trois fois plus grosses que d’habitude, et un calcul de pré-récolte sera bientôt fait pour voir s’il passera ses vacances d’été à laisser tomber les fruits ou partir en vacances !

   

Au-dessus : Guyot Nantais en été versus Guyot Nantais à l’automne
Au-dessous à gauche : Taille typique des grappe versus à droite pour le millésime 2018

   

 

Terroir & Crus – Vins issus de Gabbro, Gneiss et Granit

Le domaine s’étend sur 24 hectares (dont 1,2 de plantier)

  • 6.5 ha sur le Clos St Vincent, sol limono-sableux et roche mère de nature siliceuse et métamorphique (gneiss à deux micas) en cours de désagrégation.
  • 7 ha de vigne sur un sol à dominance Gabbro*
  • 6 ha sur un sol argileux-siliceux issu de granite de biotite à Hornblende broyé, sol plus profond et roches très altérées
  • 3.5 ha de sols limoneux
  • 1 ha en IGP

*Le Gabbro est une roche éruptive de couleur vert à noir qui donne de la minéralité au vin et qui lui confère une bonne capacité de vieillissement

 

   

 

   

Photo 1 : Dégustation des 2017 encore en cuve
Photo 2 : Matériel ancien de vinification, petit musée du domaine

Vins en cuve – Millésimes 2017 & 2016 (pas encore embouteillées)

Les cuves en Muscadet sont enterrées, cimentées et carrelées. Le vin est prélevé à la pipette.

Témoin de l’histoire de la famille de Jérémie dans le Muscadet, la cave est un musée, remplie d’équipements de vinification ancienne, de médailles et de vieux pressoirs en bois qui font voyager notre imagination dans le passé.

Didascalie 2017
Le vin est issu de deux parcelles différentes qui apportent des éléments complémentaires à l’assemblage. Ananas, jasmin étoilé, anis et pêche blanche sont des notes aromatiques importantes de l’une des deux cuves. Au contraire, pour la seconde, on note du citron, plus d’acidité, de minéralité, précision et salinité. L’assemblage est harmonieux et se démarque bien. Embouteillage prévu durant l’été.

Oxymore 2017
Cette cuvée bénéficie d’un élevage minimum de deux ans sur lies, il est ici dans sa jeunesse et ignore encore sa propre force, un peu comme la poigne d’un poing d’enfant en bas âge! Le vin est structuré, l’aromatique est plus sur le végétal avec des notes de thym, thym citronné, une acidité notable qui évoluera avec l’élevage. Le vin développera alors une texture crémeuses propre aux vieux millésimes de Muscadets  – à embouteiller d’ici 2 ans.

Oxymore 2016
Quelle différence après une année ! Ce vin a un an de plus de cuve que le 2017, et montre de délicates notes de noisettes, de zeste d’agrumes salé et fumé, et de vieux comte. Il est onctueux et crémeux, avec une belle composante salée compensée par un zeste d’acide qui équilibre parfaitement le gras du vin.

Sera mis en bouteille l’année prochaine.

  

Polaris : D’après le nom de l’Etoile Polaire qui guidait les marins

Didascalie: Un clin d’oeil au vieillissement sur lies, Didascalie est le mot « action » dans les scenarii de théâtre que l’acteur doit suivre mais qui est laissé à son improvisation

Notes de dégustation des vins disponibles actuellement

Polaris 2017Jeunes vignes plantées sur des parcelles différentes mais ayant des sols de nature métamorphique.

  • Très intense au nez avec une dominance de fruits éxotiques : citron, ananas, très belle tension en bouche, un vin simple et fruité avec une belle acidité.

Didascalie 2016 Vignes issues de Gabbro

  • Assemblage exprimant toujours la salinité et la fraicheur via des notes citronnées. Aromaiquet autour de la pêche blanche, la poire et le jasmin, bouche ample et complexe en finale

Metaphor 2017 Vignes plantées sur parcelle de gneiss dans le Clos St Vincent

  • Nez complexe combinant le citron et les fleurs délicates, une attaque franche et salée, des arômes floraux, fruits à chair blanche et citron. Un vin salivant avec une belle texture et très sapide.

Oxymore 2014  Vignes issues de sols peu profonds (10 – 15 cm) sur roches mères de Gabbro.

  • pour ce millésime – nez de pêche blanche, poire, miel, glycine, une bouche fraiche puis ronde, ample avec des notes fruitées et toastées. Vin ayant un grand potentiel de garde.

   

Oxymore : allier deux termes qui semblent se contredire comme un Muscadet apte à la grande garde :-)
Metaphore : exprimer de manière poétique que le vin devient un corps, un être de caractère. Il peut être charnel, gras, chaleureux, honnête ou généreux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Security Code: