Retour de Vignoble… Az. Ag. Arianna Occhipinti – Sicilia – 2017!

Dans ce compte-rendu de visite vous pourrez lire :
  • Un rappel sur la localisation du vignoble d’Arianna Occhipinti
  • Présentation de son domaine, sol, parcelle, travail en cave
  • Notes de dégustation des vins disponbiles aujourd’hui

 

Dégustation : Azienda Agricola Ariana Occhipinti
20 Octobre 2017

Sicilia !! te nommer c’est déjà voyager …
Un voyage pour voir tes paysages, gouter ta cuisine, rester sous ton soleil et rencontrer Arianna chez elle dans son domaine à Bombolieri !

Arianna est née à Marsala mais ses parents ont déménagé à Vittoria lorsqu’elle était enfant.
Ses souvenirs les plus intenses sont ceux de la récolte des olives du domaine de sa grand mère : 15 jours intenses où toute la famille se retrouve à la campagne pour venir habiter le Baglio, ancien Mas typique Sicilien, aujourd’hui souvent à l’abandon. La vie tournait autour de la cour intérieure où tout le monde s’amusait, chantait, racontait des histoires et dégustait les premières huiles à peine pressée.
Elle continue aujourd’hui la production d’huiles d’olive, poursuivant la tradition familiale qui date du XVIème siècle. L’huile Gheta, en hommage à sa grand mère Margherita, surnommée ainsi par ses petits enfants.

Arianna est une jeune vigneronne, volontaire, besogneuse, capable de relever les défis. Elle a décidé de s’installer vigneronne après avoir participé au salon Vinitaly (important salon International des vins Italiens) pour aider son oncle Giusto Occhipinti, producteur du domaine C.O.S. Cette expérience sera un premier flash : elle a 16 ans. A la sortie du Lycée elle part faire des études d’oenologie à Milan et diplôme en poche, elle s’installe avec 1 Ha de vigne à Fossa di Lupo dans la province de Vittoria : c’est le retour aux sources.

Fossa di Lupo, est le lieu-dit à où tout a commencé pour elle avec la production de ses deux premières cuvées : Il Frappato e Siccagno. Nous sommes situés à 10 kilomètre à vol d’oiseau de la mer (sur la côte Sud ouest de l’ïle), au Nord Ouest de Raguse.

  

Aujourd’hui, elle est installée tout près de Fossa di Lupo, à Bombolieri, dans un Palmero, domaine viticole antique qu’elle a rénové.
Son vignoble s’est étendu sur les sols sableux de la vallée autour de Bombolieri et jusque sur les collines calcaires. Elle s’occupe de 22 ha en culture biologique, les parcelles sont enherbées, un rang sur deux avec des essences locales (enherbement spontané) et un rang sur deux avec des herbes sélectionnées pour pouvoir apporter les nutriments manquants de ces sols pauvres sableux et calcaires.
  
Photo 1 : inter-rang enherbé
Photo 2 : inter-rang couvert de crucifères semées naturellement (spontanée)
Depuis le domaine, en regardant vers le Nord Ouest, se découpe une crête calcaire. Ce sont les Monts Iblei – 1000 mètres environ – des carrières ont longtemps été exploitées pour la production de pierres blanches qui servent à la construction des maisons et domaines, comme celui d’Arianna. C’était un ancien domaine laissé à l’abandon, qu’elle a entièrement rénové,  conservant toutes les parties historiques, utilisant les matériaux naturels et locaux et ajoutant une cave enterrée pour la vinification et l’élevage.
Monts Iblei en arrière plan – altitude moyenne 1000 mètres
Il est possible d’identifier aujourd’hui sur son domaine des parcelles très différentes. Les sols sont variés allant des sols sableux plus ou moins profonds, aux sols sableux/pierreux et aux sols calcaires.
  • Fossa di Lupo présente des sols sableux sur 35 cm (roche mère dessous) et très pierreux en surface.
  • Pettineo a des sols sableux (sans pierre)
  • Bastonaca
  • Bombolieri a des sols allant des sables aux calcaires.
  • Santa Margherita avec 2 ha de Grillo (plantés en janvier 2017) sur les Mont Ibei avec des sols calcaires. La parcelle fait 8 ha au total et les 6 restant sont plantés de poiriers et oliviers.
  • Santa Teresa avec des sols mixtes – sableux et calcaires.
Depuis le millésime 2016, elle vinifie ses Frappato en partie en assemblage de plusieurs parcelles pour la cuvée Il Frappato mais aussi en mono-parcelle.
L’expérience gagnée depuis ces 12 dernières années confirment que ce cépages autochtone de Vittoria, jamais alcooleux et toujours résistant au climat chaud et sec, a des expressions très différentes en fonction de la nature des sols. C’est une vraie chance de pouvoir déguster côte à côtes ces différents Frappato.
   
Photo 1 : sol calcaire de la parcelle localisée sur les Monts Iblei – plantation de Grillo en janvier 2017
Photo 2 : sol rouge sableux, arène très fine d’origine marine – cette partie de la Sicile a été recouverte plusieurs fois par la mer portant à chaque immersion des sédiments fins.
   
Photo 3 : parcelle de sable (sur 35 cm) et pierre à Bombolieri
Photo 4 : Nero d’avola à Bombolieri

La taille est en guyot simple ou en gobelet.

Traditionnellement, les pieds de vigne en gobelet ne sont pas rognés et sont enroulés autour du pied protégeant les raisins en partie du soleil brulant.
Pour le Frappato qui ne produit pas de fruit sur les premiers bourgeons, les gobelets sont palissés afin de laisser une baguette à partir du 3ème bourgeon courir sur le fil.
Pour maintenir toute la richesse de ses vignes, Arianna pratique la sélection massale. Elle fait greffer sur le pied. Ainsi les dernières plantations qu’elle a faite en janvier 2017 ont été greffées au mois d’aout à partir de bourgeons de pieds repérés pour leur qualité et régularité de production.

Il faut pour que cela fonctionne, avoir un pied de vigne ayant une épaisseur suffisante.

  
Photo 1 : plantier de janvier 2017 greffé en aout 2017, la vigne est enroulé autour de son axe
Photo 2 : vignes à Fossa di Lupo en gobelet non rogné et entourée autour de son axe

Vinifications

Elles sont très simples. Les raisins sont cueillis à la main pour une meilleure sélection, il y a ensuite un second tri sur table avant mise en cuve.
La cuverie, composée de cuve béton (seules 4 sont affranchies pour pouvoir vinifier les vins blanc ou rouge alternativement), est située en sous sol, creusée dans la roche calcaire.
La visite se poursuit par le chai de foudre où les vins Il Frappato, Siccagno et Grotte Alte s’affinent entre 1 et 4 ans.
  

Meno des millésimes en vente actuellement –

SP68 blanc 2016
(50% muscat d’Alexandrie, 50% Albanello)Vignes d’une 15aine d’année.
Macération pelliculaire d’environ 10 jours en cuve béton puis vinification et élevage en cuve béton.
L’attaque est ronde et souple, le vin est tout en volume. Les notes de fenouil, jasmin, cardamome, citronnelle, clou de girofle.
Le vin présente une légère amertume (de l’Albanello) agréable.

SP68 rouge 2016
(70% Frappato 30% Nero d’Avola)
On retrouve très bien le Frappato dans ce vin avec ses notes de groseille et de minéralité.
Vin sapide, très fluide et juteux. Simple mais intense.

Il Frappato 2015
(100% Frapapto)
Beaucoup de fruit, plus intense que le SP68 rouge.
Nez très mûr avec des notes de prune, de cerise noire. Bouche au contraire très fraiche sur des notes de groseille. Toujours cette sapidité que l’on retrouve dans les Frappato d’Arianna Occhipinti.
Les tannins sont très souples et le vin a une finale légèrement salée

Siccagno 2015
(100% Nero d’Avola)
Nez très intense, sur des notes de cacao, café. Ici les fruits noirs dominent alliés au fer.
Les tannins sont présents mais fins.
Très belle longueur et structure.

   

Projection Future

Arianna ne souhaite pas seulement faire du vin, elle conditionne des câpres sauvages, des herbes aromatiques locales, produit de l’huile d’olive, du blé pour proposer des pâtes.
Elle parle de son domaine comme d’une ferme où il y aurait aussi des ruches, des vergers, tout se qui fait la richesse et diversité de la Sicile.
Qu’est devenu le premier domaine à Fossa di Lupo ? sa soeur Fausta l’a aménagé en magnifique B&B, une adresse pour vos prochaine vacances ? Baglio Occhipinti Resort
Je suis sûre d’une chose, vous ne serez jamais déçu du voyage !

1 Comments

  1. mickael

    Salut Fanny,
    quel beau reportage sur le domaine d\\\’Arianna.
    J\\\’avais moi aussi été enchanté lors de ma visite début octobre.
    J\\\’adore ce qu\\\’elle fait et la façon qu\\\’elle a de nous recevoir et de nous accueillir aussi divinement.
    Longue vie au domaine et à Arianna.

    Mickaël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Security Code: