Juillet 2017 – Visite au Domaine des Homs

Le hameau des Homs au coeur du Vignoble du Minervois

Dans ce compte-rendu de visite vous pourrez lire :
  • Un rappel sur la localisation et la répartition du vignoble
  • Une taille en gobelet palissée
  • Une note sur le climat 2017 – sans sécheresse et avec des chaleurs raisonnables
  • Rappel sur la typicité des sols du domaine
  • Notes de dégustation des vins disponbiles aujourd’hui

Dégustation : Domaine Des Homs
26 Juillet, 2017

Le 5eme « genuine » domaine visité est le domaine des Homs ! Situé sur une terrasse à environ 150 metres d’altitude entouré de pinède, oliviers, amandiers et vignobles, il occupe l’ensemble du lieu-dit des Homs, petit hameau construit sur une ferme médiévale. Quel plaisir d’aller au chai, au bureau, aux gites, voir les animaux au poulailler et au pigeonnier, en empruntant les ruelles du hameau !

Au pied de la montage noire et balayé par les vents. Aujourd’hui, la tramontane souffre à environ 25 / 30 noeuds. Les arbres et les vignes sont littéralement brossés et leur camaïeux de vert se mêlent.

Parcelle « le Four » vignes de Grenache plantées en 1980

 

Un vignoble d’un seul tenant

Le vignoble représente 23 ha répartis tout autour du domaine, avec 8 ha en IGP et 15 ha en appellation Minervois. Jean Marc représente la 3eme génération de Crozals aux Homs, il gère avec Anne sa femme le domaine familial depuis 2000, cultivé en culture biologique avec comme seuls produit de traitement les cuivre et soufre, produits de contact.

Il a fait ses premières expériences dans le Rhone Nord et à Chateauneuf du pape au Chateau de Mont Redon. De là, il a ramené le Viognier, cépage particulièrement demandeur en travail viticole et la Syrah bien adaptée à ses sols pierreux et pauvre.

Une partie est constituée de vieilles vignes plantées dans les années 1980 dont la Gravière plantée de Syrah qui produit le vin du même nom. Mais une grande partie du domaine a été arraché puis replanté régulièrement à partir de 2000 pour recouvrer les 20 ha d’origine du domaine. Ainsi les cépages sont adaptés au sol et la taille courte permet d’assurer des petits rendements.

Jean Marc ne travaille qu’avec le pépiniériste Gibault qui permet de travailler avec un matériel végétal sain, cultivé de façon extensive et sans compromis pour la qualité.

 

Un Climat 2017 pour le moment raisonnablement chaud et sans sécheresse

C’est avec beaucoup de soulagement que l’hiver a été localement pluvieux. Dans le Minervois, l’ensemble des nappes phréatiques sont revenues à leur niveau moyen mais c’est très local car les appellations voisines Corbières et Fitou n’ont reçu aucune pluie.

Elles ont eu lieu en Novembre, Décembre puis Février, le puit du domaine n’avait d’ailleurs jamais été si haut !
Les épisodes de gel noir ont épargné le domaine des Homs mais pas le Languedoc. Toutes les vignes en contre-bas dans la plaine ont souffert et Jean Marc et Anne sont conscients de leur chance.

A suivi un printemps chaud avec de très fortes chaleur en particulier au mois de Juin. Les vignes s’en sont données à coeur joie grâce aux bonnes réserves hydriques.
Juillet a été plus doux avec encore 25 mm de pluie autour du 15 juillet.

La floraison a été régulière, quelques coulures sont à noter pour les Grenaches du fait des fluctuations de température en juin passant du très chaud au plus frais).

Aujourd’hui la vigne à 15 jours d’avance, avec un stage végétatif à mi-véraison. Les vendanges démarreront surement avant la mi-aout pour les Chardonnay. La qualité est très belle et homogène.

Actuellement – fin des millésimes 2015 et début des millésimes 2016

Chardonnay 2016 
Le nez est fin avec des notes de fruits exotiques, la bouche ronde, mélangeant ces mêmes notes exotiques et des touches de pain grillé, est très équilibrée. Une légère amertume en finale très agréable.

Viognier 2016 – cépage compliqué à travailler car production de beaucoup de pampre et port végétatif retombant – très petit rendement (35hl/ha).

Le nez est subtile avec des notes de fleurs, de pain d’épice. la bouche est grasse, longue, épicée, florale très subtile. Un vrai régal !

Amandier 2016
C’est le seul vin rouge du domaine qui est prêt au printemps avec les vins blancs. Son nom rappelle les Amandiers auparavant plantés sur cette parcelle. C’est un vin de soif, de copain, avec beaucoup de fruit et peu de tannins.
Sa couleur est framboise, le nez rappelle les petites baies sauvages, la rhubarbe, quelques notes plus herbacés. La bouche friande est sur les mêmes notes.

Clots de Pals 2015
Nez légèrement fermé mais bouche très fruité, arômes de cerise, thym, sang. Tannins très souple, bouche ronde et veloutée. Très belle structure.

Clots de Pals 2016
Nez frais sur les notes de mûres, bouche empyreumatique avec des notes de cacao, mûre et sang. Bouche ronde et riche, vin solaire sans lourdeur.
Dégustation : 16°C

Paul 2016
Nez frais de cassis, bouche très ronde, suave avec notes de café, d’épices, fève de cacao.
Dégustation : 16°C

Gravière 2016 – parcellaire élevé en 300 litres
Nez cacao, toffee, bouche très souple, tannins bien fondus.
Peut se carafer.
Dégustation : 16°C

Futur chai à barriques et salle de dégustation qui sera prêt fin d’année 2017

 

Pour vos prochaines visites …

Jean Marc et Anne ont fait de gros investissements dans leur domaine pour accueillir les visiteurs dans les années à venir. La construction d’une extension de leur chai actuel sera, permettra la création d’un chai à barriques, d’une salle de dégustation et d’un espace de stockage de bouteille. La salle de dégustation se poursuivra avec une grande terrasse aux abords de la pinède. L’espace sera disponible pour les visiteurs, clients particuliers ou professionnels qui veulent découvrir la gamme du domaine tout en savourant la superbe vue panoramique sur la montagne Noire.
N’hésitez plus alors pour transmettre l’adresse à vos clients ! Peut être nous retrouverons nous la bas pour déguster un verre ensemble l’été 2018 !!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Security Code: